Accueil

Annie BECCO est une artiste peintre contemporaine vivant à Toulouse. Elle expose en France ainsi qu’à l’étranger. Son art lui a permis de recevoir de nombreux prix et récompenses. Elle a participé à de nombreux salons dont elle est aujourd’hui, souvent, l’invitée d’honneur.

Elle a exposé dans des galeries Françaises et a également pris part à des expositions collectives à l’étranger. Elle s’est rendue en Indonésie, en Espagne, en Belgique et en Italie et a récemment exposé à Barcelone. Son parcours a lentement évolué de la figuration vers l’abstraction.
Si l’intention s’est déplacée de l’extérieur vers l’intérieur, elle exprime toujours la même sensibilité. Chaque œuvre est nourrie de sensations ou d’émotions, dont le but n’est pas de les repérer ou de les définir, mais de les mettre en scène pour mieux les transcender. Le travail à l’acrylique se fait par superposition de couches et passages successifs à la brosse. Cette technique permet de nourrir et donner vie à la couleur, et ainsi faire naître l’œuvre. Du figuratif à l’abstrait le travail s’épure et se simplifie. Le paysage se fait intérieur; l’expression se condense, s’affermit et révèle toute son énergie.
Née en Dordogne mais ayant vécu à la Rochelle, elle s’est beaucoup imprégnée du paysage Rochelois. Elle garde toujours en mémoire cette lumineuse atmosphère, cette transparence de l’air et ces bleus océaniques qui influencent son œuvre. Elle garde au fond d’elle cette nostalgie des espaces. Les formes et les couleurs contrastées se répondent et se confrontent dans des structures équilibrées et des harmonies colorées. Elle y trouve là une source d’apaisement et d’accomplissement se laissant guider par un instinct maîtrisé.

Chaque œuvre est un pas vers la prochaine, pour saisir le temps, l’instant, le transformer ou le sublimer.


Philosophie

La peinture, acte primordial et créatif, témoigne de mon évolution. Elle en fixe les passages successifs et en jalonne le parcours.
A travers cette mouvance créatrice, j’offre à percevoir ce cheminement fait de doutes mais aussi d’une certitude qui ne m’a jamais quittée : continuer.
La toile est un lieu d’ambivalences, de forces contraires mais qui se veulent être également complémentaires. Sur la toile, se mêlent aussi les contrastes colorés en alternant transparence et épaisseur dans une construction rythmée. Le regard porté sur le monde crée une interaction qui nourrit, transforme l’œuvre et agit comme un révélateur. Au début, mon désir était de chercher à représenter ce qui s’offrait à mes yeux, puis peu à peu mon désir s’est transformé pour se tourner vers l’intérieur et s’enraciner dans la sphère privée de mes émotions.

Du figuratif à l’abstrait, l’approche fut souvent hésitante mais toujours exaltante.